Bénéficiez d’un crédit d’impôts et d’une déduction fiscale de 50 % sur vos impôts sur le revenu

Bénéficiez d’un crédit d’impôts

Ménage et vous est prestataire, ce qui signifie que nous sommes l’employeur de la personne qui intervient chez vous.

Vous êtes donc dégagés de toute la lourde responsabilité d’employeur. Nous nous occupons du recrutement, de la gestion de son contrat de travail, de la paie, des congés payés. Soit, de toutes les contraintes liées à gestion administrative, des contraintes juridiques et des ressources humaines ! Nous cotisons à la formation professionnelle, à l’apprentissage, et à la médecine du travail pour nos salariés intervenants

Ce qui n’est pas le cas des sociétés « Mandataires » ou des plateformes web qui ne sont pas employeurs des intervenants (qui ont le statut d’auto-entrepreneur) et font supporter à leurs clients tous les risques inhérents à ce statut.

Nous sommes l’employeur de nos assistantes ménagères et l’intermédiaire entre vous et elles.

  • Devis gratuit et sans engagement.
  • Parrainer un ami ou un voisin et recevez des cadeaux ! (bouteille de champagne, tickets cinéma, tickets cadeaux, chocolats, bougies parfumées …)
  • Qualité et réactivité ! Nous sommes à votre écoute et toujours satisfaites de recevoir vos remarques et autres critiques (constructives !).
    Votre Satisfaction étant notre priorité et notre raison d’être en tant qu’entreprise de Services.
  • Si votre assistante ménagère est absente, nous vous proposons une remplaçante.
  • Contrôles permanents de nos salariées avec qui nous sommes en contact constant.
  • En cas de rupture de notre contrat et selon le motif, un préavis de 15 jours seulement est demandé afin de trouver un site de remplacement à notre assistante ménagère, afin de respecter son contrat de travail.

Aide à la défiscalisation

Déduction fiscale de 50% des dépenses supportées dans la limite de 12.000 €, soit 6.000 € par an et par foyer fiscal.
Le plafonnement est majoré selon la composition du foyer fiscal et/ou l’âge du ou des déclarants. La majoration du plafond se monte :

  • – à 1.500 euros par enfant à charge
  • – à 1.500 euros par enfant majeur faisant l’objet d’un rattachement au foyer fiscal
  • – à 750 euros par enfant en cas de garde alternée
  • – à 1.500 euros par membre du foyer fiscal de plus de 65 ans
  • – à 1.500 euros par ascendant de plus de 65 ans bénéficiaire de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) lorsque les dépenses ont été effectuées à son domicile.

Si la limite est dépassée, seul le plafond est pris en compte dans le calcul du montant du crédit d’impôt.

Il faut, selon les cas, renseigner les cases 7DB et 7DL. En cas de majoration, le plafond est fixé à 15.000 euros maximum, sauf cas particuliers.

Le plafond peut atteindre 20.000 euros au maximum (sans majoration possible pour raison d’âge ou enfant à charge). C’est le cas si l’un des membres du foyer fiscal :

  • – est titulaire d’une carte d’invalidité ou d’une carte mobilité inclusion (CMI-invalidité) correspondant à un taux d’incapacité de 80% ou plus
  • – est bénéficiaire d’une pension d’invalidité de 3ème catégorie
  • – perçoit un complément d’allocation d’éducation spéciale pour un enfant handicapé (complément d’AEEH)

Il faut dans l’un des trois cas ci-dessus cocher la case 7DG.

L’avantage fiscal est également fonction des services rendus par les salariés à domicile. Les dépenses éligibles se bornent ainsi à :

* 500 euros par an et foyer fiscal pour les prestations de bricolage dites « hommes toutes mains » ne requérant pas de qualifications particulières, et dans la limite de deux heures par intervention,

* 3.000 euros annuels pour l’assistance informatique et Internet à domicile,

* 5.000 euros par an pour les petits travaux de jardinage, y compris de débroussaillage.

Disposer de plus de temps libre grâce à une aide à domicile, tout en bénéficiant d’un crédit d’impôt et d’une déduction fiscale de 50 % de vos frais de prestation de services à la personne !

Qui peut bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile ?

Depuis janvier 2017, tous les contribuables, quelle que soit leur situation (salariés, chômeurs, retraités) qui engagent des dépenses au titre des services à la personne peuvent bénéficier de ce dispositif, que ces services soient rendus à leur résidence principale ou secondaire, qu’ils en soient le propriétaire ou non.

Quelles sont les activités éligibles au crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile ?

Les activités relevant de ce dispositif sont les services rendus à domicile à caractère familial ou ménager. Sont notamment concernées :

  • la garde d’enfants
  • le soutien scolaire
  • la préparation de repas à domicile
  • la collecte et livraison de linge repassé
  • l’assistance aux personnes âgées ou handicapées
  • l’aide à la mobilité des personnes ayant des difficultés de déplacement
  • l’entretien de la maison et travaux ménagers
  • les petits travaux de jardinage
  • les prestations de petit bricolage
  • les prestations d’assistance informatique et internet.

Quel est le montant du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile ?
Le montant du crédit d’impôt est égal 50% des dépenses engagées dans l’année, dans la limite d’un plafond qui varie entre 12 000 € et 20 000 € suivant la composition de votre foyer fiscal (enfant(s) à charge, membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans ou titulaire de la carte d’invalidité…).
Certaines dépenses afférentes aux petits travaux ouvrent droit au crédit d’impôt dans des limites spécifiques.
Vous devez déduire les aides que vous avez éventuellement reçues pour l’emploi d’un salarié à domicile (APA, complément de libre choix du mode garde – CMG -, aide financière de l’employeur).
Si le montant de votre crédit d’impôt est supérieur au montant de votre impôt sur le revenu, vous êtes remboursé du surplus ou de la totalité (si vous êtes non imposable) par l’Administration fiscale.

    Par exemple :

  • Si vos factures atteignent un montant global de 3500 € sur l’année.
  • Si votre CE vous accorde des CESU préfinancés pour un montant de 500 €
  • Le montant restant à votre charge est donc de 3000 €.
  • Dans votre déclaration d’impôts, vous indiquerez donc : 3000 €.
  • Le crédit d’impôts accordé étant de 50 %, vos services de ménage et repassage vous coûteront au réel 1500 € sur l’année.

Chaque 1er trimestre, nous vous fournissons une attestation fiscale récapitulant sur l’année écoulée, le montant correspondant exactement au coût de vos services de ménage et de repassage sur l’année entière, restant à votre charge.

Vous pouvez joindre notre attestation à votre déclaration de revenus.

Dans la déclaration d’impôt : à quel endroit reporter cette somme ?

Il faut indiquer le montant dans les cases de la déclaration de revenus prévues à cet effet dans le formulaire 2042 RICI, ligne « Services à la personne : emploi à domicile »
Reporter la somme dans la case 7DB

Devis
close slider